L’association MANOJ est une association humanitaire créée en 2010 par Thierry Giraud, infirmier libéral à Matour en Saône-et-Loire (71), qui en est le Président. Elle est engagée dans le développement médical et sanitaire au Népal, principalement dans le district de Gorkha. Depuis sa création, elle œuvre plus particulièrement dans la communauté de commune de Simjung (VDC).

Les actions de l’association sont mises en œuvre par un ensemble de médecins, d’infirmiers et de bénévoles aux compétences diverses, basés à Matour, ses alentours et bien plus loin en France. Sur place, au Népal, les actions sont coordonnées par une équipe de Népalais francophones (voir l’Equipe du Conseil d’Administration et les Coordinateurs locaux). 

129 adhérents (en 2018) soutiennent l’action de l’Association (voir le rapport d’activité 2018), ainsi que de nombreux donateurs.

Les objectifs de l’Association

1/ Dépistage et soins des handicaps et pathologies variées

La vocation médicale de l’Association se réalise à trois étapes :

  • Dépister des handicaps et des pathologies variées, lors de treks médicaux dans les zones rurales (hors circuits touristiques) : Depuis la création de MANOJ et plusieurs fois par an, des équipes composées de médecins, d’infirmiers et d’autres bénévoles réalisent des treks de dépistage de maladies ou d’handicaps réversibles dans les districts de Gorkha, du Ramechchap, du Rasuwa et de la vallée de Kathmandu.
  • Suivi des patients : A la suite de ces dépistages, les coordinateurs népalais organisent les démarches de prise en charge et le suivi médical sur la capitale de Kathmandu.
  • Prise en charge des frais de santé : MANOJ prend en charge, partiellement ou totalement, les frais de santé liés aux soins, à savoir les frais de déplacement des personnes jusqu’aux hôpitaux, les frais d’examens divers, les frais d’hospitalisation, de chirurgie.

2/ Organisation de camps de santé

Depuis 2014 et chaque année, MANOJ organise, en partenariat avec des hôpitaux népalais, des camps de santé.

  • Un camp de santé dentaire, en partenariat avec le Kantipur Dental Hospital (Kathmandu), s’est tenu en décembre 2015 sur trois jours. 236 consultations ont été données dont 43 extractions de dents, 64 soins dentaires et 78 patients traités pour des caries.
  • Huit camps de santé d’ophtalmologie ont été réalisés à ce jour, en partenariat avec le Nepal Eye Hospital (Kathmandu). Ils représentent plus de 3500 consultations et 500 opérations de la cataracte ont été réalisées sur place.
  • Un camp de santé gynécologique, en partenariat avec l’Hôpital International Suyekchya (Kathmandu), a été organisé en avril 2018. Sur deux jours, 366 consultations ont eu lieu ainsi que 139 échographies.

3/ Améliorer les conditions sanitaires et médicales.

MANOJ contribue, depuis sa création, à la construction de sanitaires collectifs et individuels, à la construction de fontaines et à l’installation des conduites d’adduction d’eau. Ces projets se sont renforcés à la suite du tremblement de terre d’avril 2015. Par ailleurs, l’Association finance des équipements médicaux, notamment dans les dispensaires les plus reculés du Népal (table d’accouchement, table de consultation, appareil de stérilisation, générateur, brancards etc…).

4/ Mener des actions sanitaires, d’éducation des populations à l’hygiène et à la santé.

MANOJ intervient dans le cadre d’opérations d’éducation à l’hygiène, notamment par l’éducation à l’hygiène des mains, la distribution de brosses à dent et l’apprentissage à l’hygiène dentaire dans les écoles.

5/ Former des professionnels de santé, notamment des infirmiers

Une fois par an, l’Association finance des études d’assistant de santé, ou d’infirmière.

D’une manière générale, l’action de MANOJ ne s’assimile en aucun cas à de l’assistanat, mais constitue un partenariat, dans la mesure où toutes les actions sont conduites en concertation avec les populations et les autorités locales, avec l’implication et la participation des habitants, afin d’en garantir la pérennité.

MANOJ dispose sur place d’un réseau important de contacts privés et institutionnels, et de deux coordinateurs népalais sur le terrain, pour le suivi des cas médicaux, mais aussi pour organiser, suivre les projets d’aménagement et en rendre compte.

 

La Gazette de l’Association Manoj (en bas de page), dont le premier numéro date de 2018, conçue par des bénévoles, met en lumière l’action de l’association.

Quelques chiffres-clefs, depuis la création de l’Association MANOJ en 2010, il y a presque 10 ans :

  • Plus de 450 personnes, en majorité des enfants de moins de 15 ans (300) , ont bénéficié de notre aide
  • Neuf camps de santé ophtalmologique, comptant près de 3500 consultations et plus de 500 opérations de la cataracte (voir le compte-rendu du dernier camp, en mars 2019)
  • Deux camps de santé gynécologique : un en 2018 qui représente 360 consultations, dont 165 en gynécologie, et plus de 130 échographies (voir le compte-rendu), le second en 2019 qui a compté 675 consultations de médecine générale et gynécologie dont 180 échographies (voir le compte-rendu)
  • Un camp de santé dentaire en 2015 comptant plus de 236 consultations, dont 43 extractions de dents, 64 soins dentaires et 78 patients traités pour des caries (voir le compte-rendu)
  • L’équipement total du dispensaire de Simjung : achat de deux ambulances 4×4 et d’équipement en matériel de soins et d’hospitalisation, création d’un laboratoire d’analyse médicale
  • L’installation de toilettes individuelles pour 9 villages de la communauté de communes
  • L’installation de 5 blocs sanitaires collectifs
  • La fourniture de tôles métalliques pour couvrir l’ensemble des maisons de la communauté de commune après le tremblement de terre d’avril 2015

 

La genèse de l’Association par son Président Thierry Giraud

« Mai 2010, de retour à Simjung, je fais la connaissance du petit Manoj. C’est un petit garçon de 3 ans, gai, curieux et joueur… Un dossier médical connu depuis un an (dans les hôpitaux de Kathmandu). En 2008 les médecins n’ont pas souhaité réaliser l’intervention cardiaque nécessaire pour sa pathologie (changement de valves). Avec la collaboration de l’association  EPICEA FRANCE un contact fut pris rapidement avec un hôpital spécialisé et des chirurgiens de chirurgie cardiaque pédiatrique. Dhan Bahadur Gurung (Coordinateur de l’association MANOJ aujourd’hui) s’est chargé de toutes les démarches, déplacement de la famille à Kathmandu, des donneurs de sang, de l’hébergement… Manoj sera opéré le 27/05/10. Après une intervention qualifiée de délicate par les médecins, il décédera le 29/05/10. Les chirurgiens confirmant  l’aspect trop tardif de cette intervention … !

L’association que nous souhaitions créer s’appellera MANOJ. »